Il m’est arrivé trop souvent de récupérer des applications truffées de notices et de warnings (hors deprecated…), mais aussi de travailler avec des freelances ou des agences ne connaissant pas l’affichage des erreurs PHP et qui ne connaissent que les « pages blanches » lors de debug.

Donc voici un petit récap des méthodes pouvant être mise en place très rapidement pour coder sereinement sur un environnement de développement.

Arrêter l’édition sur la production

Pour tout développement, la base dans un premier temps est de NE PAS développer directement sur le serveur de production.

Encore trop de développeurs se connectent en FTP et éditent directement les fichiers en production, cette méthode est rapide et simple …

Voici pourquoi il faut bannir cette méthode :

  1. En production l’affichage des erreurs est désactivé (d’ou les pages blanches…) et tout est loggé dans un fichier de log. Donc même si votre dev a l’air de fonctionner rien de vous garanti que vos fichiers de logs ne vont faire plusieurs Mo en quelques jours / h.
  2. Lorsque le projet est versionné, les modifications ne seront pas dans GIT ou SVN.

Bien sûr des cas particuliers peuvent exister, l’idée principale est de comprendre pourquoi ce n’est pas bien de le faire de manière générale.

Utiliser un environnement de développement

Alors comment faire pour développer « proprement » du coup ? Rien de plus simple :

  • Soit développer sur un serveur dédié aux développement
  • Soit développer en local

Sur l’un ou l’autre il faut bien évidement mettre en place des configurations spécifiques et de spécifier dans votre application l’affichage des erreurs.

error_reporting(E_ALL);
ini_set("display_errors", 1);

Pour plus d’informations sur la gestion des erreurs php voici le lien sur la documentation PHP.

Le fait d’ajouter une étape intermédiaire pour effectuer les développements prend effectivement plus de temps. Cependant le fait d’améliorer la qualité des développements permet de minimiser le temps passer en maintenance.

Utiliser le mode debug des Frameworks et CMS

Tous les frameworks et CMS proposent un mode debug dans leur configuration. Ce mode permet le plus souvent d’activer l’affichage des erreurs et permet de rendre plus « bavard » les scripts.

En général, les modes debug sont disponibles soit en mettant une variable d’environnement, dans les .env par exemple.

Conclusion

Maintenant vous savez comment développer en affichant les erreurs, warnings et notices directement dans le navigateur.

Cette pratique semble naturelle pour beaucoup et surtout tellement simple à mettre en place, cependant encore trop de développeurs privilégient la rapidité plutôt que la qualité sur ce qu’ils produisent. Soit par choix soit par contrainte de temps. Mais il est important de souligné que le Quick and Dirty ça se paye toujours un jour ou l’autre.